Vous avez choisis de vous deconnecter de Guadadvent


confirmer | annuler

Identifiez-vous en utilisant ce formulaire

Pas encore inscrit? Cliquez ici

Vous avez oublié votre mot de passe ou pseudo, cliquez ici
Titre: Prospérité, Pureté et solidité du bonheur

Osée 14:5
Je serai comme la rosée pour Israël, Il fleurira comme le lis, Et il poussera des racines comme le Liban. (LSG)
Lire la suite | partager
Ecole du Sabbat : Le Christ et la loi dans le sermon sur la montagne Le Christ et sa Loi
EDS- La leçon de l'Ecole du Sabbat
Le guide détude quotidienne officiel de l'Église Adventiste du 7ème jour, pour les adultes.
(existe pour les sections: compagnons, explorateurs, berceau)

Traduit en 90 langues, en vente ici à " La Maison Vie et Santé "

Le thème de ce trimestre: Le Christ et sa Loi



Titre de la lecon:
Le Christ et la loi dans le sermon sur la montagne

Etude n 4 - Du 19 au 25 Avril 2014
Leçon de Lundi
Le meurtre

Texte de référence: Mt 5.21-26.

Après avoir clarifié son intention de confirmer la loi, Jésus précise ce qu’est une justice qui dépasse celle des scribes et des Pharisiens. Il commence par citer le sixième commandement (Ex 20.13) en résumant, à partir de la loi de Moïse, les conséquences de la transgression (Ex 21.12, Lv 24.17).

Le sixième commandement n’inclut pas tous les cas où une personne en tue une autre. Dans les cas d’homicides, un individu pouvait s’enfuir jusqu’à une ville de refuge et y trouver un asile temporaire (Ex 21.13, Nb 35.12). Cependant, une personne qui tuait quelqu’un intentionnellement était rapidement jugée. Dans son explication, Jésus ne met pas l’accent sur l’acte en lui-même, mais sur les mobiles et les intentions de celui qui commet cet acte. On peut tuer quelqu’un par accident, mais celui qui prévoit de le faire a déjà mûrement réfléchi. Le péché a déjà eu lieu avant même que la personne mette à exécution son plan terrible. Beaucoup de meurtriers potentiels ne sont empêchés que par un manque d’occasion favorable.

Lisez Matthieu 5.22.

Qu’est-ce que Jésus assimile au meurtre ? Comment 1 Jean 3.15 met-il l’accent sur cette même question? Quel est le véritable problème indiqué par Jésus, et qu’est-ce que cela nous dit sur la portée réelle de la loi de Dieu?


Bien que la Bible évoque souvent le pouvoir de la parole, Jésus l’amène ici à un niveau encore supérieur. Souvent, le seul but des paroles dures ou des jurons est de susciter des sentiments négatifs chez la personne qui en est victime. Ce que dit Jésus est on ne peut plus clair. Ceux qui sont coupables de crime ne sont pas seulement ceux qui vont au bout, mais aussi ceux qui disent des paroles dures aux autres ou même ceux qui nourrissent des pensées de meurtre. Jésus conseille à ceux qui ont de telles pensées de se réconcilier avec leurs victimes avant de se présenter à l’autel (Mt 5.23-26).

Attardez-vous sur l’implication des paroles de Jésus dans les textes d’aujourd’hui. Avez-vous du succès dans ce domaine ? Que nous dit un standard si élevé sur la nécessité d’être couvert par la justice du Christ en tout temps?





--------------------------------------------------------

Cette étude a été lu 838 fois



Vous pouvez participer à la discussion de la leçon de l'Ecole du Sabbat sur notre Forum dédié:

 


Etudes disponible pour le trimestre:
Le Christ et sa Loi

 

 

 

 

Webmaster et administrateur David Bergina pour www.davidbergina.com
Copyright(c) Mai 2005, FĂ©vrier 2013. Tous droits réservés
Powered by berginet.net