Vous avez choisis de vous deconnecter de Guadadvent


confirmer | annuler

Identifiez-vous en utilisant ce formulaire


Pas encore inscrit? Cliquez ici

Vous avez oublié votre mot de passe ou pseudo, cliquez ici
Titre: Contrition pour tous, hommes et bĂŞtes

Jonas 3:7-8
Et il fit faire dans Ninive cette publication, par ordre du roi et de ses grands; Que les hommes et les bête, les boeufs et les brebis, ne goûtent de rien, ne paissent point, et ne boivent point d'eau! Que les hommes et les bêtes soient couverts de sacs, qu'ils crient à Dieu avec force, et qu'ils reviennent tous de leur mauvaise voie et des actes .... (LSG)
Lire la suite | partager
Ecole du Sabbat : ĂŠTRE ET FAIRE L'Epitre de Jacques
EDS- La leçon de l'Ecole du Sabbat
Le guide détude quotidienne officiel de l'Église Adventiste du 7ème jour, pour les adultes, version texte, pdf et podcast mp3.
(existe pour les sections: compagnons, explorateurs, berceau)

Traduit en 90 langues, en vente ici à "La Maison Vie et Santé"

Thème du 4ème Trimestre 2014: L'Epitre de Jacques

Une question ou une remarque sur la leçon de l'EDS: Utilisez notre Forum


Titre de la lecon:
ĂŠTRE ET FAIRE

Etude n° 4 - Du 18 au 24 Octobre 2014
Leçon de Mercredi  
Utile ou inutile ?

Lisez Jc 1.26, 27 et comparez avec Mt 25.35, 36; Mt 25.40 et Rm 12.9-18. À la lumière de ces passages, comment définiriez-vous le christianisme véritable ?

Si Jésus, Jacques, et Paul ont insisté sur quelque chose, c’est bien sur l’importance d’être un chrétien utile. En aimant « l’un de ces plus petits » (Mt 25.40), en prenant le temps de rendre visite à ceux qui sont le plus facilement négligés, en faisant preuve d’hospitalité, par tous ces moyens pratiques, et d’autres, nous révélons l’amour de Jésus et nous devenons le canal par lequel Jésus aime à travers nous.

« L’argument le plus puissant en faveur de l’Évangile, c’est un chrétien aimant et aimable. » Ellen G. White, Le ministère de la guérison, p. 406. Bien sûr, comme elle l’explique ensuite, « pour vivre une telle vie, pour exercer une telle influence, il faut à chaque pas des efforts, de l’abnégation, de la discipline. » p. 470. Cela ne vient pas naturellement ou automatiquement. Si notre religion se résume à une profession de foi, et à écouter des sermons, elle est en grande partie inutile.

Jacques décrit la « religion » ou le « religieux » aux versets 26 et 27 par un mot qui sous-entend être exceptionnellement fervent. Une telle attitude a des conséquences immédiates et visibles, et les gens remarquent la différence.

L’un des changements évidents est notre choix de mots. Au lieu de faire des remarques sans retenue avec un ton et des gestes durs, nous devenons plus sensibles aux effets que notre communication exerce sur les autres. Nous « bridons » notre langue afin qu’elle ne sorte pas au galop devant nous avec toute la violence et l’énergie d’un cheval indompté.

Jacques distingue également les orphelins et les veuves comme étant ceux qui ont le plus besoin de notre amour et de nos soins. Du point de vue du monde, cela n’a pas de sens de se focaliser sur ceux qui ne peuvent rien offrir à la société. Mais du point de vue de Dieu, c’est précisément la manière dont nous traitons ceux qui ont été rejetés par le monde qui révèle lesquels parmi nous sont les véritables disciples de Jésus : soit en prêtant de l’argent à ceux qui ne peuvent pas nous le rendre, en invitant à manger ceux qui ne peuvent pas nous rendre la pareille, ou en bénissant et en priant pour ceux qui nous maltraitent (Lc 6.35; Lc 14.12-14; Mt 5.44). Comme Paul le souligne, nous sommes recréés en Christ Jésus pour de bonnes œuvres (Ep 2.10).

Combien de temps et d’énergie passez-vous à aider ceux qui en ont besoin ? Que dit votre réponse sur le « degré d’utilité » réelle de votre foi ?





--------------------------------------------------------

Cette étude a été lue 2051 fois


Discutez de la leçon de l'Ecole du Sabbat sur notre Forum dédié

 


Etudes disponibles pour le 4ème Trimestre 2014 ayant pour titre:
L'Epitre de Jacques




 

Webmaster et administrateur David Bergina pour www.davidbergina.com
Copyright(c) Mai 2005, FĂ©vrier 2013. Tous droits réservés
Powered by berginet.net