Vous avez choisis de vous deconnecter de Guadadvent


confirmer | annuler

Identifiez-vous en utilisant ce formulaire


Pas encore inscrit? Cliquez ici

Vous avez oublié votre mot de passe ou pseudo, cliquez ici
Titre: Une attention sollicitée

Michée 1:2
Écoutez, vous tous, peuples! Sois attentive, terre, et ce qui est en toi! Que le Seigneur, l'Éternel, soit témoin contre vous, Le Seigneur qui est dans le palais de sa sainteté! (LSG)
Lire la suite | partager
Hymnes et louanges
Cantiques en l'honneur de notre Dieu


Hymnes et louanges cantiques tirés du recueil de chants des Eglises Adventistes du Septième jour.
Ces chants sont à la gloire de notre Dieu.


Cliquez sur pour écouter le cantique

Numéro du cantique:   Recherche

Cantique n 613 - Le Colporteur Vaudois - Recueil de chants Eglise Adventiste, SDA, Adventist - Hymnes et Louanges Cantiques en l'honneur de notre Dieu  


H613 - Le Colporteur Vaudois
        (Duo et Choeurs)

1
Oh! Regardez, ma belle et noble dame,
Ces chaînes d`or, ces joyaux précieux.
Les voyez-vous ces perles dont la flamme
Effacerait un Ă©clair de vos yeux?
Voyez encor ces vĂŞtements de soie
Qui pourraient plaire Ă  plus d`un souverain.
Quand près de vous un heureux sort m`envoie,
Achetez donc au pauvre pèlerin.

2
La noble dame,à l`âge où l`on est vaine,
Prit les joyaux, les quitta, les reprit,
Les enlaça dans ses cheveux d`ébène,
Se trouva belle et puis elle sourit.
Que te faut-il, vieillard, des mains d`un page
Dans un instant tu vas le recevoir.
Oh! Pense à moi, si ton pèlerinage
Te reconduit auprès de ce manoir.

3
Mais l`étranger d`une voix plus autère
Lui dit : Ma fille, il me reste un trésor,
Plus précieux que les biens de la terre,
Plus Ă©clatant que les perles et l`or.
On voit pâlir, aux clartés dont il brille,
Les diamants dont les rois sont Ă©pris.
Quels jours heureux luiraient pour vous, ma fille,
Si vous aviez la perle de grand prix!

4
Montre-la-moi, vieillard, je t`en conjure,
Ne puis-je pas te l`acheter aussi?
Et l`Ă©tranger, sous son manteau de bure,
Chercha longtemps un vieux livre noirci.
Ce bien, dit-il, vaut mieux qu`une couronne.
Nous l`appelons la Parole de Dieu.
Je ne vends pas ce trésor, je le donne,
Il est Ă  vous, le ciel vous aide, adieu.

5
Il s`Ă©loigna. BientĂ´t la noble dame
Lut et relut le livre du Vaudois.
La vérité pénétra dans son âme,
Et du Sauveur elle entendit la voix.
Puis un matin, loin des tours crénelées,
Loin des plaisirs dont le monde est Ă©pris,
On la trouva dans les humbles vallées
OĂą les Vaudois adoraient JĂ©sus-Christ.
         

Webmaster et administrateur David Bergina pour www.davidbergina.com
Copyright(c) Mai 2005, FĂ©vrier 2013. Tous droits réservés
Powered by berginet.net