Vous avez choisis de vous deconnecter de Guadadvent


confirmer | annuler

Identifiez-vous en utilisant ce formulaire


Pas encore inscrit? Cliquez ici

Vous avez oublié votre mot de passe ou pseudo, cliquez ici
Titre: Les effets de la repentance

Amos 7:2,3
Et comme elles d√©voraient enti√®rement l'herbe de la terre, Je dis: Seigneur √Čternel, pardonne donc! Comment Jacob subsistera-t-il? Car il est si faible! L'√Čternel se repentit de cela. Cela n'arrivera pas, dit l'√Čternel. (LSG)
Lire la suite | partager
Hymnes et louanges
Cantiques en l'honneur de notre Dieu


Hymnes et louanges cantiques tirés du recueil de chants des Eglises Adventistes du Septième jour.
Ces chants sont à la gloire de notre Dieu.


Cliquez sur pour écouter le cantique

Numéro du cantique:   Recherche

Cantique n 452 - Pourquoi reprendre - Recueil de chants Eglise Adventiste, SDA, Adventist - Hymnes et Louanges Cantiques en l'honneur de notre Dieu  


H452 - Pourquoi reprendre
        (Chants divers: Deuil)

1
Pourquoi reprendre,
√Ē P√®re tendre!
Les biens dont m`as couronné?
Ce qu`en offrandes
Tu redemandes,
Pourquoi donc l`avais-Tu donné,
Parle, Seigneur, (bis)
Tes oeurves sont si grandes,
Et mon regard est si borné!

2
Ta voix s`élève,
Et, comme un glaive,
Elle pénètre dans mon coeur;
Et ma propre √Ęme
Parle et proclame
Le vrai secret de ta rigueur.
C`est moi, Seigneur, (bis)
Que ton Amour réclame,
Quand Tu me reprends mon bonheur.

3
Toujour la même,
Que Ta main sème
Ou cueille ce qu`Elle à planté,
Qu`Elle enrichisse,
Qu`Elle apprauvrisse,
C`est la Main de la charité,
Me réveillant, (bis)
D`un coup de Ta justice.
Quand je m`endors sur Ta bonté.

4
Le Saint modèle
De tout fidèle,
Jésus, est; il faut mourir.
Mourir, c`est na√ģtre,
D`un nouvel être
C`est jour à jour se revêtir.
Heureuse mort, (bis)
Qui m`unit √† mon Ma√ģtre,
Mort du mal! je Te veux subir.

5
À la prudence,
À la science
Qui n`a pas sa racine en Toi,
À toute vie
Qui renie,
Je veux mourir, √ī Divin Roi!
Et ressor (bis)
De ma Sainte agonie
Vivant et jeune par la foi.

6
Oh! pour me rendre
Fidèle et tendre,
Mon Père, ne m`épargnne pas :
Que, sous ta flamme,
Un or sans bl√Ęme
Se démêle d`un vil amas;
Sous ton ciseau, (bis)
Divin Sculpteur de l`√Ęme,
Que mon bonheur vole en éclats!

7
Tu peux reprendre,
√Ē P√®re tendre!
Les biens dont m`as couronné.
Ce qu`en offrandes
Tu redemandes,
Je sais pourqoi Tu l`as donné;
Et le secret (bis)
De Tes oeuvres si grandes
S`explique à mon esprit borné.
         

Webmaster et administrateur David Bergina pour www.davidbergina.com
Copyright(c) Mai 2005, F√©vrier 2013. Tous droits réservés
Powered by berginet.net